Notre positionnement 2015-04-01T03:48:02+00:00
[one_third last= »no » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » class= » » id= » »][imageframe lightbox= »no » style_type= »none » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »right » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »] [/imageframe][/one_third][three_fifth last= »yes » spacing= »yes » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » class= » » id= » »]

Notre positionnement

A l’heure où les médias et autres associations prennent parti pour la société ARISTOPHIL et son dirigeant ou contre ceux-ci, l’Equipe d’OPDIA tient à préciser que :

  • OPDIA n’est aucunement affiliée à la société ARISTOPHIL et à son dirigeant ;
  • OPDIA ne prétend pas savoir si la société ARISTOPHIL et son dirigeant se sont livrés à une escroquerie et s’en remet à la Justice qui fera son travail ;
  • OPDIA ne prétend pas savoir si les oeuvres acquises par les indivisaires et les propriétaires auprès de la société ARISTOPHIL ont été surévaluées ou non ;
  • Ainsi, le mouvement OPDIA, initié en toute indépendance par des indivisaires et propriétaires d’oeuvres, des juristes et avocats, propose une action centrée sur la réunion et le rassemblement des indivisaires et propriétaires d’oeuvres acquises auprès de la société ARISTOPHIL afin que nous puissions agir de concert pour la défense de nos intérêts.
  • OPDIA considère que l’urgence est au rassemblement et à la structuration d’une défense unifiée ;
  • OPDIA propose ainsi une action de rassemblement permettant d’aboutir à l’obtention de la restitution, entre les mains des indivisaires et propriétaires, de leurs oeuvres ;
  • OPDIA considère en effet que l’intérêt des indivisaires et propriétaires n’est pas de rester soumis aux aléas de la procédure collective touchant la société ARISTOPHIL ;
  • OPDIA considère que d’assurer la maîtrise de la propriété des collections par leurs propriétaires constitue une meilleure sécurité que de prétendre à d’hypothétiques indemnités via des déclarations de créances auprès de la société ARISTOPHIL dont nous ne pouvons connaître l’état de solvabilité et de liquidité réel ;
  • OPDIA précise que l’action qu’elle propose n’est pas exclusive d’autres actions qui pourraient être engagées par la suite sur d’autres fondements ;
  • OPDIA a d’ores et déjà initié des demandes de rapprochements avec les associations existantes qui partagent notre vision.
[/three_fifth]